l’Aquarium de la Rochelle depuis l’île d’Oléron en Van ou navette bateau – S’informer et protéger l’ocean

  • aquarium-rochelle1
  • surfrider1
  • aquarium-la-rochelle2
  • surfrider2

Partir en Van découvrir l'Aquarium de la Rochelle pour s'emmerveiller et s'informer.

Pour avoir une vision plus immersive, l’aquarium de La Rochelle est une étape incontournable pour rencontrer et mieux comprendre le monde sous-marin. C’est une excellente idée d’excursion avec le van parfaite pour un jour de pluie par exemple !

Des animations spécifiques et des évènements pédagogiques y sont régulièrement proposés pour appeler à la vigilance de chacun.

Vous pouvez aussi y accéder par la navette fluviale moins gourmande en énergie que d'y aller en Combi. Pendant votre location vous garez le Van à Boyarville sur l'île d'Oléron ou se trouve un bateau qui vous emmène en 20mn tout prés de l'Aquarium de La Rochelle.

Mais bien sur certains Combi consomment très peu (8l/100km soit moins ou identique aux van modernes) et vous êtes libre de sortir de L'île pour aller vers La Rochelle, l'île de Ré et au passage arrêter le Van à l'Aquarium de la Rochelle. La Rochelle est situé à environ 60km de l'île d'Oléron.

Tout le monde en parle : l’océan est en danger à cause des activités humaines.

Mais savez-vous vraiment pourquoi ? La connaissance du milieu aquatique est primordiale aujourd’hui pour qu’une prise de conscience s’opère, et que nos habitudes changent dans le but de préserver les océans et leurs habitants.
Sur l’île d’Oléron, l’océan est présent partout : il gouverne la météo, il apporte à manger, il permet de se soigner, de faire des activités, il est source de travail et surtout d’infinies rêveries.

Avoir la chance de voyager en van aménagé le temps d’un weekend ou d’une semaine dans cet environnement n’a pas de prix. C’est aussi l’occasion d’être au plus proche de la nature et de s’en soucier d’avantage.

Chaque habitant et chaque visiteur se doit d’y faire attention et de mesurer l’impact de ses activités sur ce milieu extrêmement fragilisé. Pour cela le partage de connaissances et d’informations est crucial. En van aménagé ou en camping-car on est assez économe en eau en électricité et même en chauffage l'hiver. C'est l'occasion de se poser la question.. a t'on besoin d'une si grande maison.. ou de tant d'objets pour être bien ?

La Surfrider Foundation est un des acteurs de la protection de l’environnement océanique  et pilote de nombreuses actions de sensibilisation en partenariat avec l’Université de Bordeaux et L’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer). La mesure et l’impact de la pollution chimique sur la faune et la flore aquatique, ainsi que sur la santé humaine sont au cœur des préoccupations scientifiques.

Comment agir ?

Pour rencontrer des bénévoles et participer à des actions concrètes, n’hésiter pas à consulter le programme de l’antenne Surfrider Royan/Oléron. C’est l’une des meilleures façons de prendre conscience de l’ampleur du problème des déchets plastiques, pour les grands comme pour les plus jeunes. Un petit tour avec le van jusqu’à la plage de St Trojan vous permettra de rencontrer des acteurs locaux qui sensibilisent au nettoyage des plages.

Chaque geste compte pour réduire la pollution des eaux. Certaines îles du Pacifique comme Hawaï ont d’ores et déjà interdit certains produits contenant des ingrédients nocifs pour les coraux. Si vous ne pouvez pas vous passer de ces crèmes, il est primordial d’en avoir une utilisation raisonnée. Retrouvez des conseils sur ce Blog environnemental de France Info.

Vous pouvez aussi consulter le site du gouvernement sur la qualité des eaux de baignade, par exemple ici pour la plage de la Giraudière à Grand-Village.